retour

Protection anticorrosion cathodique – L'alternative économique

Les mesures de réparation conventionnelles constituent des modifications d'envergure dans la structure. La protection anticorrosion cathodique peut être une alternative économique. Elle prévient le développement de la corrosion par piqûres (corrosion des macroéléments) et prolonge ainsi la durée d'utilisation de l'édifice.


Mode de fonctionnement

Le principe de la protection anticorrosion cathodique repose sur l'inhibition de la réaction anodique partielle, c'est-à-dire la dissolution du fer. Ceci est réalisé en créant un courant continu dirigé dans le sens opposé au courant de corrosion. Une anode est en plus intégrée au béton de manière permanente. Celle-ci déplace le potentiel jusqu'à ce que seules des réactions cathodiques partielles puissent avoir lieu sur l'acier d'armature. L'ancien emplacement de corrosion anodique devient une cathode. L'état actuel de l'armature est maintenu.


Les avantages de la protection anticorrosion cathodique

  • Empêche la corrosion de l'acier
  • Protection durable de la structure du bâtiment
  • Rentabilité élevée
  • Temps de construction relativement court
  • Rénovation possible durant l'exploitation
  • Seules des interventions mineures dans la construction existante sont nécessaires
  • Réduction du bruit, des vibrations et des jets d'eau pendant le processus de réfection
  • Monitoring de la structure du bâtiment

Brochure sur la protection anticorrosion cathodique

09661_553de_01_11_16_72dpi_seite_1

La protection de l'acier dans le béton (en allemand)

Référence

thurgauerstrasse_60_zuerich__volle_aufloesung_014

Exemple de protection anticorrosion cathodique: le parking couvert du Thurgauerstrasse 60 à Zurich.